Projet d’établissement

Transition enseignement primaire – enseignement secondaire du premier degré       

La prise en charge et l'accueil des élèves à l'issue de l'enseignement fondamental est organisé à partir des dispositifs suivants:

  • Une journée portes-ouvertes est organisée à l'attention des jeunes et des parents ainsi qu'à l'attention des enseignants des écoles fondamentales qui souhaitent s'informer sur les filières de formation organisées en notre institut. Ils peuvent ainsi obtenir tout renseignement utile et peuvent assister à des activités de classe, de laboratoire et d'atelier.
  • Le premier jour de l'année scolaire, une journée d'accueil est organisée pour les élèves de première année. Elle permet une présentation de nos infrastructures et des personnes qui y oeuvrent.
  • Dans le courant de l'année scolaire, une information est envoyée aux écoles fondamentales de la région et il est proposé d'accueillir aux arts et métiers, tout enseignant de sixième année primaire accompagné de sa classe afin qu'ils participent à une journée de vie de notre école.
  • En tout début d'année scolaire, l'équipe du centre P.M.S. invite les élèves de première année à réaliser des tests d'aptitude et des tests permettant d'identifier les acquis de base. A l'issue d'un conseil de classe qui suit, les enseignants disposent ainsi d'éléments pédagogiques nécessaires et utiles pour une prise en charge optimale des élèves. Les professeurs des cours généraux reçoivent en outre une analyse détaillée des lacunes scolaires dépistées pour chaque élève. Cela permet d'entreprendre immédiatement le travail de remédiation et de consolidation des acquis en français et en arithmétique. Le conseil de classe a encore pour objectif de repérer les élèves susceptibles de en fin d'année éventuellement vers l'enseignement individualisé ou spécialisé, dans la mesure où leurs parents cautionnent l'avis des professeurs et du PMS en la matière.
  • En cours d'année, l'équipe éducative favorisera les dispositifs de rencontre avec les écoles fondamentales afin de permettre des échanges.
Pédagogie différenciée et évaluation formative au premier degré - Parcours en trois années
  • Les élèves en 1D et 2D présente en fin d’année l’épreuve CEB.
  • L'individualisation de la formation s'opère aussi au niveau des remédiations. En collaboration avec le chef d'atelier, chaque professeur se charge de convoquer les étudiants pour lesquels un complément au cours se justifie
  • Organisation de la 3me année du degré: Un coordinateur de degré suit l'évolution du jeune et coordonne les actions à mener vis-à-vis du jeune. (sous forme de l’ajout d’une 1S ou d’une 2S).
Information sur les filières de formation vers les 2e et 3e degrés
  • En début d'année scolaire, une soirée d'information destinée aux parents des élèves du premier degré est proposée. La manière dont l'enseignement est organisé en communauté française de Belgique est explicitée. Les notions de forme d'enseignement (Général, Technique, Professionnel et Artistique) ainsi que les différentes sections d'enseignement (de transition ou de qualification) possibles sont expliquées.
  • Durant le troisième trimestre de l'année scolaire, l'équipe PMS propose un test d'intérêt aux élèves qui terminent le 1er degré, en vue de les éclairer dans leur choix d'orientation. A cette occasion, un dernier bilan des acquis de base est réalisé. Le rapport permet au conseil de classe de prendre les décisions qui s'imposent en matière des filières d'orientation. Ensuite l'équipe du centre PMS et les titulaires de classe se tiennent à la disposition des élèves et de leurs parents afin de leur transmettre les conseils adéquats en matière d'orientation scolaire. L'équipe PMS et la direction de l'établissement sont à la disposition des parents afin de les informer sur les lieux de formations des filières souhaitées.
  • De manière plus générale, durant les 2me et 3me degrés d'études, le jeune et/ou ses parents peuvent prendre contact à tout moment avec l'équipe pédagogique, en cas de difficultés scolaires ou en vue d'un changement d'orientation.
Stages en entreprises comme formation qualifiante

Au troisième degré technique de qualification et professionnel, des stages en entreprises sont organisés afin d'immerger les étudiants en entreprise dans le domaine correspondant à la filière qu'ils ont choisie.

Une convention de stage lie le jeune, l'école et l'entreprise dans la forme, la finalité et les objectifs du stage.

Un encadrement de l'équipe éducative est effectué à partir des éléments suivants:

  • Un ou plusieurs professeurs se rendent sur le lieu de stage durant la période effective de celui-ci.
  • Durant le stage, l'étudiant rédige un journalier supervisé par le "maître" de stage dans l'entreprise.
  • Un rapport de stage, rédigé par l'élève, est remis au chef d'atelier. Ce rapport fait l'objet d'un entretien.
  • Une évaluation sur le stage proprement dit, sur l'entretien et sur le rapport de stage complète l'évaluation finale de l'élève en fin de cursus scolaire.
Activités extérieures à l’établissement

Des activités d’insertion professionnelle, culturelle ou autres sont proposées afin d’assurer une formation complète du jeune.

Toutes ces activités peuvent être rendues obligatoires.

Aménagements d'horaires

Afin d'atteindre les objectifs pédagogiques fixés, dans un espace "temps" compté, les cours à une ou deux heures semaines peuvent être regroupés par respectivement deux ou quatre heures soit une semaine sur deux, soit un semestre sur deux, soit par semaines successives.

Lorsque cette opportunité est utilisée, elle fera l'objet d'une planification communiquée à toutes les parties en début d'année et cette planification sera scrupuleusement respectée.

L'orientation au terme des humanités générales, technologiques, techniques ou professionnelles

Le centre psycho-médico-social, en collaboration avec l'équipe éducative, informe le jeune sur les possibilités d'études supérieures. La motivation du jeune et ses réelles aptitudes servent de base à la réflexion sur les choix à opérer. Les élèves des sixièmes et de septième années peuvent se soumettre aux tests d'intérêt et sur la  méthode de travail, destinés à les préparer au mieux aux études supérieures. Ils peuvent ensuite recevoir toute information utile en matière de choix, d'options et d'établissements scolaires.

Dans le respect de la législation, les étudiants participent, avec ou à l'initiative ou à la suggestion de leurs professeurs, aux éventuelles séances d'information ou journées portes-ouvertes organisées par les établissements d'enseignement supérieur, de type court et de type long, universitaire ou non-universitaire.

Des visites d'entreprises ou d'établissements supérieurs, en Belgique ou à l'étranger, peuvent encore être proposées afin d'apprécier au mieux les métiers qui sont possibles à l'issue de ces formations supérieures. Dans cette optique également, des rencontres de type "opération carrière" seront organisées.

Des informations par des représentants des entreprises ou de professions libérales, et/ou par des anciens élèves, seront organisées au sein de l'établissement.

Exercice de la solidarité

L'école se veut ouverte et accessible à tous. Dans cette optique, elle favorise l'exercice de la solidarité destiné à aider les élèves.

Ce service fonctionne grâce au dévouement de bénévoles, professeurs et autres. Il peut par ce moyen:

- aider les familles.

- organiser un service de location de manuels scolaires.

- aider le jeune dans l'acquisition de matériel nécessaire à l'enseignement.

La mission éducative

Afin de remplir pleinement sa mission éducative, l'établissement fournit aux jeunes des "outils" ou "moyens" qui lui permettent de grandir.

Lorsque cela s'inscrit dans le cadre des cours, l'établissement favorisera l'organisation de cours dont les objectifs sont d'aider le jeune à devenir adulte responsable. L'école a intégré dans ses programmes des cours permettant l'épanouissement individuel.

De même, l'établissement scolaire favorisera les initiatives de type :

  • Activités de guidance P.M.S. destinées à recevoir les doléances et à entendre les difficultés que le jeune rencontre dans sa scolarité, en vue d'y apporter la meilleure solution possible.
  • Projet prévention toxicomanie menée en collaboration avec l'équipe éducative d'une part, les membres de l'équipe PMS d'autre part, ainsi que des intervenants extérieurs susceptibles de nous aider dans ces projets.
  • Activités sur le temps de midi, sportives ou intellectuelles, culturelles ou ludiques, (bibliothèque, activités sportives, ...).
  • Défense d'une image de marque positive, facteur de mise en évidence des qualités de nos jeunes tels que: concours d'orthographe, de mathématique, électrophy, éco-marathon shell, rétho-trophy, concours au jeu d'échecs,...

Ouverture aux techniques et aux technologies de pointes. Tant dans les orientations techniques (dessin assisté par ordinateur, commande numérique, domotique, robotique, ...) que dans les nouvelles technologies de communication et d'information (multimédia, internet, ... ).

Le Conseil pastoral

Le Conseil pastoral a pour mission l'éveil et l'annonce aux jeunes et aux adultes, de la Foi en Jésus-Christ. Son rôle est de promouvoir les valeurs de l'Evangile dans notre Communauté lasallienne. Elle s'exprime dans les moments forts de l'année liturgique, les récollections, les messes de classe ainsi que dans l'exercice de la solidarité.

Les membres du Conseil Pastoral sont les jeunes (élèves) et les adultes (parents, professeurs, équipe de direction) qui acceptent de l'animer.

L'éducation à la démocratie

Nous devons apprendre à nos jeunes à trouver leur place dans la société. C'est pourquoi nous favorisons les structures participatives, à différents niveaux. Ainsi, nos étudiants sont actifs au Conseil de Participation, mais aussi dans d'autres initiatives.

Les activités de l'école seront conçues comme un lieu de construction active de soi et de socialisation des règles de vie en commun, une habitude de respect réciproque, le refus de la violence et une progressive intériorisation de la Loi. L'école propose, dans une expérience collective, des apprentissages à la citoyenneté adulte et ce, à l'intérieur de l'école comme dans les mouvements de jeunes.